LE ROBOT

LE ROBOT LIGHTSTRIKE DE XENEX : QU’EST-CE QUE C’EST?

Xenex, entreprise texane créée en 2008, a mis en place un dispositif Robotisé aux UV-C pulsés au Xénon, LightStrike Germ-Zapping, pour réduire les infections nosocomiales.

 

Le Robot utilise une lampe au Xénon pour générer des flashs de lumière UV-C à spectre germicide complet de haute intensité – plus intense que la lumière du soleil et ainsi désactiver les virus, les bactéries et les spores.

Les différents agents pathogènes sont sensibles à la lumière UV-C à différentes longueurs d’onde.

A ce jour LightStrike Germ-Zapping est utilisé dans plus de 800 établissements de santé américains.

Il est notamment destructeur de micro-organismes régulièrement présents dans nos environnements, tels que les différentes mycoses, le virus de la grippe, les infections nosocomiales…

Cette technologie est la seule qui flashe 67 fois par seconde ce qui explique sa puissante et rapide action virucide sur les surfaces et l’environnement.

Le Robot est capable de désinfecter jusqu’à 3000m2 par jour.

Lors d’un nettoyage manuel, seules 48% des surfaces sont nettoyées dont 60% sont désinfectées. De plus, des produits chimiques toxiques sont utilisés.

 

Première technologie aux UV-C pour désactiver le SRAS-CoV-2 (syndrome respiratoire aigu sévère coronavirus 2).

 

Les tests effectués au Texas Biomedical Research Institute, l’un des principaux instituts de recherche indépendants du monde travaillant exclusivement sur les maladies infectieuses, ont démontré que le Robot LightStrike détruit le SRAS-CoV-2, virus responsable du COVID-19, en deux minutes.

Les études scientifiques :

Etude 11 mai 2020 : Rapport d’étude concernant l’efficacité éprouvée de l’irradiation d’UV pulsé au Xénon sur le SRAS CoV-2 (version originale publiée le 11 mai 2020).

La survie prolongée du SRAS-CoV-2 sur les surfaces environnementales et les équipements de protection individuelle EPI peut amener ces surfaces à transmettre des maladies. Cette étude rapporte l’efficacité d’un système de désinfection par ultraviolets au Xénon pulsé pour réduire la charge de SRAS-CoV-2 sur les surfaces dures et les masques respirateurs N95.

 

Les chambres et le dispositif N95 (masque respirateur) ont été directement inoculés avec le SRAS-CoV-2 et exposés à différentes durées de désinfection PX-UV. Pour les surfaces dures, la désinfection pendant 1, 2 et 5 minutes a entraîné une réduction de 3,53 Log10,> 4,54 Log10 et> 4,12 Log10 de la charge virale, respectivement. Pour les masques respirateurs N95, la désinfection pendant 5 minutes a entraîné une réduction > 4,79 Log10 de la charge virale. Nous avons constaté que le PX-UV réduit considérablement le SRAS-CoV-2 sur les surfaces dures et les masques respirateurs N95. Avec le potentiel de désinfecter rapidement les surfaces environnementales et les masques respirateurs N95, ces appareils sont une technologie prometteuse pour la réduction de la biocharge de l’environnement et des EPI et pour améliorer à la fois la sécurité des déchets de soins médicaux et des patients en réduisant le risque d’exposition au SRAS-CoV-2.

Télécharger l’étude complète.

 

La déclaration de conformité de LightStrike Germ Zapping

Télécharger l’étude complète.

 

Résumé des études d’efficacité de LightStrike Germ Zapping (en français)

Télécharger l’étude complète.

 

Étude importante du Haut Conseil de la santé publique

L’utilisation des UV-C dans les hôpitaux, en complément du nettoyage standard manuel, peut présenter dans certains cas une efficacité, mais sous réserve que des guides techniques validés d’application soient élaborés ainsi que des modes opératoires normés intégrant notamment les indications et la maîtrise des risques liés à la toxicité cutanée et oculaire chez l’Homme.

Télécharger l’étude complète.